Les Grandes Randonnées d’Exceptions, Andringitra, Isalo et Makay

Madagascar est une véritable terre de randonnée pédestre, une terre de trek. Cette extraordinaire itinérance permet d’enchainer les massifs emblématiques de la Grande Ile.
Le massif de l’Andringitra permet de randonner dans une ambiance alpine. L’immense chaîne, constituée par le socle cristallin, laisse apparaître le gris de son granit. Le pic Boby domine magistralement les plaines environnantes. Le Parc Naturel de l’Isalo est, quand à lui, d’une géomorphologie toute différente. Les plateaux de grès ruiniformes de l’Isalo et du Makay sont semblables aux grands massifs tassiliens sahariens, les Ajjer, tassili du Hoggar, plateau de l’Adrar mauritanien et surtout au massif de l’Ennedi au Tchad.
Ces environnements spécifiques permettent de belles escapades itinérantes à pied. Isolé et très spécifique, le Makay regorge de trésors cachés. D’une biodiversité extraordinaire, il nous entraîne dans un dédale de canyons, de plateaux et de labyrinthes peuplés d’une faune et flore particulière.
Ce voyage permet également de vivre de grands moments de partage avec nos équipes, nos porteurs, nos pistards. Nous retrouvons là, les ambiances si attachantes des caravanes et de l’itinérance.

Jour 1. Paris CDG > Antananarivo (Vol AF)

  • Vol Air France à destination d’Antananarivo.
    L’Equipe Détours Madagascar vous accueille à l'aéroport.
    Installation à votre hôtel en ville.

Jour 2. Antananarivo > Fianarantsoa

  • Après le petit déjeuner, cap vers le Sud. Nous traversons les paysages caractéristiques des Hautes Terres en empruntant une route sinueuse bordée d’une mosaïque de champs de cultures diverses et de rizières disposées en terrasses.
    Arrêt à Ambositra pour y découvrir le travail du bois et de la marqueterie des artisans Zafimaniry.
  • Déjeuner puis continuation vers Fianarantsoa, à travers une région montagneuse bordée de forêts de pins et d’eucalyptus.
    Arrivée dans la capitale Betsileo en fin de journée.

Jour 3. Andringitra : Fianarantsoa > Ambalavao > Namoly > Andriampotsy

  • Nous quittons Fianarantsoa et traversons les patchworks de rizières en terrasse et de cultures diverses. Spécifique à la région Betsileo, toutes les nuances du vert sont déclinées.
    A partir d'Ambalavao, nous quittons la Nationale 7. La piste chaotique nous emmène au village d’Ambalamanandray, à la porte orientale du Parc National de l’Andringitra.
  • Notre équipe locale nous rejoint, composée d’un guide du parc et de porteurs. Pour la première mise en jambe, nous débutons notre randonnée par un beau sentier entre forêts et cascades pour rejoindre le replat intermédiaire d’Amdriampotsy, le camp de base du Pic Boby.

Jour 4. Trekking dans l'Andringitra : Andriampotsy > Pic Boby (2 658m) > Iantaranomby

  • Tôt le matin, nous partons en direction du 2ème plus haut sommet de Madagascar le Pic Boby ou Imarivolanitra. Il culmine à 2 658 m. Cette belle randonnée se fait en aller / retour sur un sentier bien aménagé.
    Nous partons de très bonne heure pour bénéficier de la vue du sommet. Si le ciel est suffisamment dégagé, nous pouvons apercevoir la côte Est. Nous revenons sur nos pas jusqu’au lieu de bivouac d’Andriampotsy.
  • Nous atteignons maintenant un plateau lunaire surréaliste qui mérite le surnom d' « extraterrestre » tant les érosions sont fantasmagoriques. Nous traversons ensuite la forêt de palmiers Ravenea glauca, endémiques de cette région, jusqu’à notre lieu de bivouac d’Iantaranomby au bord d’une belle rivière dans laquelle nous pourrons nous rafraîchir.

Jour 5. Andringitra : Iantaranomby > Tsara Noro > Ranohira

  • Vers l’ouest, nous poursuivons notre descente vers la magnifique vallée du Tsaranoro. En fin de matinée, nous retrouvons nos véhicules.
    Après le déjeuner pique-nique, nous faisons nos salutations au guide et aux porteurs qui nous ont accompagnés durant notre trekking dans l’Andringitra et nous mettons le cap sur Ranohira.
    La route vers le sud-ouest pénètre en pays _Bara et traverse le plus grand plateau de Madagascar. Les grands espaces de savanes et de steppes herbeuses de l’Horombe sont les lieux de cette grande ethnie d’éleveurs de zébus d’origine bantou.
    Le village de
    Ranohira se trouve en périphérie du massif ruiniforme de l'Isalo__.

Jour 6. Isalo : Ranohira > Andriamanero, Nord du Parc National de l'Isalo

  • Nous reprenons la piste en direction du nord de l’Isalo, accompagnés de nos porteurs et du guide du parc. La piste longe la falaise orientale du massif de l’Isalo. Nous atteignons le village d’Andriamanero.
    A pied, nous rejoignons notre lieu de bivouac. A la fin de la journée, nous installons nos tentes. La partie nord du plateau de l'Isalo est sauvage et méconnue.

Jour 7. Isalo : Andriamanero > d’Amparambatomanara > Grotte des Portugais > Forêt Sahanafo

  • Nous commençons notre marche vers le plateau d’Ambovo que nous longerons pour arriver au point de vue d’Amparambatomanara. Falaises, forêts de Tapia, savanes et roches érodées aux formes étranges…
    Cet itinéraire est aussi un diaporama en live des plantes « adaptées » au climat aride. Nous arrivons dans le canyon d’Ankotrakotraka. Visite de la Grotte des Portugais, aménagée par des navigateurs qui ont fait naufrage sur la côte sud-ouest de l’île et se sont réfugiés ici au 16ème siècle.
    Installation du campement pour la nuit.

Jour 8. Isalo : Forêt Sahanafo > Ambovo

  • Nous irons parcourir la Forêt de Sahanafo pour essayer de découvrir des Sifaka, lémuriens propithèques, dans leur habitat naturel.
    Retour au campement pour le déjeuner puis nous entamons notre marche vers le plateau d’Ambovo où nous installons notre campement pour la nuit.

Jour 9. Ambovo > Tameasoa > Mangoky > Beroroha > Beronono

  • Tôt le matin, nous reprenons la marche vers Tameasoa où nous attendent nos véhicules.
  • Transfert en voiture vers le village de Beronono, en passant par le fleuve Mangoky, le plus long de la côte Ouest. Le franchissement s'effectue en bac avant d'atteindre Beroroha, le chef lieu du district de la région.
    Arrivée en fin d’après-midi à Beronono, installation du campement juste au bord de la rivière Makay.

Jour 10. Makay Sud : Beronono > Grotte de Mahatiny > Morafeno

  • On débutera la marche en longeant la rivière du Makay. Puis continuation vers une petite forêt qui nous mène jusqu’au pied de la grotte de Mahatiny. Lieu où existe encore une des plus anciennes peintures rupestres dont la plupart des dessins nous montrent des figures simplement géométriques...
    Puis dans l’après midi, nous prenons un petit sentier qui nous amène sur une partie de crête là où on aura une vue d’ensemble sur le massif. A la fin de l’après midi, retour au bord de la rivière du Makay. Installation des tentes.

Jour 11. Makay Sud : Morafeno > Anosilahy

  • Après le petit déjeuner, nous commençons par une petite marche dans les roseaux pour continuer ensuite sur une grande partie de crête, où l'on aura de magnifiques points de vue sur deux lacs. Ici, les perroquets sont omniprésents, leurs cris résonnent dans ces longs couloirs. Quelques rapaces tels que les buses, milans et polyboroïdes rayés planent au-dessus des montagnes.
    Dans l’après midi, petite descente technique avant d’arriver au Lac d’Anosilahy. Puis nous remontons une petite rivière qui nous mène jusqu’à l’endroit du bivouac.

Jour 12. Makay Sud : Anosilahy > Sariaka

  • On commence directement dans l’eau pour l'exploration d'une superbe gorge profonde accompagnée d'une surprenante végétation poussant à l’intérieur. Suivie de la liaison sur un plateau pour rejoindre un autre canyon qui nous emmène à côté du Lac Sariaka.

Jour 13. Makay Sud : Sariaka > Beronono

  • Nous rejoignons le village de Beronono, dernière étape sur la partie sud du massif, une demie-journée de marche nous attend.
    Dans l'après-midi, nous pourrions nous rafraîchir au bord de la rivière Makay. Soirée animée avec nos porteurs et guide.

Jour 14. Beronono > Mandronarivo > Sakeny

  • Au petit matin, on lève le camp et on dit au revoir à nos porteurs et villageois. Départ pour une longue journée de piste très difficile en 4x4, parallèle au massif, nous traversons des petites forêts sèches, quelque villages et même parfois des sentiers presque abandonnés.
    Dans l’après-midi, avant d’arrivée au camp, traversée de la petite ville de Mandronarivo, où les boissons fraîches nous attendent.
    Arrivée au lieu du bivouac, installation des tentes, spectacle d'un splendide coucher de soleil.

Jour 15. Makay Nord : Sakeny > Grotte d’Andranomite > Janjy

  • De là, notre randonnée itinérante dans le nord massif du massif du Makay commence. Par un fond de rivière au sable blanc, nous pénétrons entre les hautes falaises de grès moirées. Cette faille majeure nous permet d’accéder à la Grotte d’Andranomite. Elle a toujours servi d’abri aux personnes qui traversent le massif du Makay d’est en ouest.
  • Nous plongeons maintenant au cœur du massif, un réseau de canyons secs s’enfonce dans la partie la plus sauvage du Makay. Le point culminant du Makay domine notre cheminement. De multiples variétés de palmiers et les fougères peuplent les rives de la gorge, l’eau est maintenant présente.
    Notre bivouac s’établit sur les rives de la rivière entre les grandes falaises sombres.

Jour 16. Makay Nord : Janjy > Ampandramaneno

  • Au départ du bivouac, nous quittons le lit de la rivière pour suivre une pente permettant d’accéder à la ligne de crête 400 mètres plus haut.
    Un passage technique sans difficulté pimentera un peu notre progression, une corde de sécurité permet de franchir ce court passage rocheux. Nous suivons maintenant un splendide sentier en balcon qui domine la plaine orientale bordant le plateau. Les ambiances sont superbes, les horizons lointains.
    Quelques palmiers lataniers sur un large col marquent un nouveau bassin hydrographique, de nouvelles gorges. Dans ces gorges arborées, nous aurons de forte chance de trouver des lémuriens. Deux espèces cohabitent, le Fulvus rufus et les Prophitecus verraux.

Jour 17. Makay Nord : Ampandramaneno > Sakamaly

  • Cette grande journée nous emmène à l’ouest de la barrière de grès ruiniformes. La profonde gorge de la rivière Sakamaly entaille profondément le massif. Véritable journée aquatique, cette faille abrite une belle forêt aux arbres majestueux. Les familles de lémurien peuplent les cimes visibles de temps à autre. Les crocodiles sont eux aussi présents, nous en verrons les traces.
    Malgré tout, il faut faire attention à certaines plantes présentes dans le massif du Makay, dont les bararata, des roseaux piquantes. Les takilotra sont une variété de poil à gratter et les karibo, des espèces de ronces qui se trouvent souvent cachés dans les graminées.

Jour 18. Makay Nord : Sakamaly > Sakapaly

  • En début de journée, après une paire d’heure de randonnée dans la savane, nous atteignons une région très tourmentée, un enchevêtrement de failles, de lignes de crête semblables à de grands labyrinthes, les sakasaka. Un cheminement tortueux nous donne accès à la faille majeure de Sakapaly qui se déverse à l’est du massif. Les panoramas à 360° sont magnifiques. Canyons, failles, sommets et pénéplaines se succèdent.
    Nous établissons le bivouac dans une large vallée arborée sur un sable blanc immaculé.

Jour 19. Makay Nord : Sakapaly > Manampanda

  • Notre caravane chemine dans les falaises, itinéraire sans difficulté, nous prenons pied sur le plateau. L’objectif est maintenant d’atteindre une faille étroite, couverte de pandanus, de palmiers et de fougères qui nous ouvre le passage vers le grand bassin hydrographique de Manampanda.
    Notre progression se déroule totalement les pieds dans l’eau, dans un environnement végétal luxuriant. Les lémuriens très présents, s’éclipsent dans la canopée. A nos pieds, pris dans les blocs du lit de la rivière, des bois pétrifiés témoignent des vestiges d’une forêt fossile. Ces témoins silicifiés sont très utiles pour l’étude de la géologie, de la paléobotanique et le paléoenvironnement. Il va sans dire que ce patrimoine unique est à protéger.Notre affluent rejoint la rivière Manampanda le débit d’eau devient subitement beaucoup plus important.
    Notre bivouac s’établit sur une belle plage de sable au bord de la rivière.

Jour 20. Makay Nord : Manampanda > Tsiazorambo

  • La rivière Manampandana trace notre progression pendant une bonne heure puis nous la quittons pour gagner le plateau. Après avoir rejoint la ligne de crête, nous nous dirigeons vers les villages Bara en périphérie nord du massif du Makay.
    Nous atteignons le village de Tsiazorambo en cours d’après-midi. Nos voitures sont là, au rendez-vous.
    C’est la fin de notre périple unique et inédit dans ce somptueux massif du Makay. La soirée est dédiée à la convivialité et à la joie d’avoir vécu une belle aventure tous ensemble, vous, les porteurs, le pistard, le guide et l’équipe logistique Détours Madagascar.

Jour 21. Tsinjorambo > Malaimbandy > Miandrivazo > Antsirabe

  • Après le petit déjeuner, pliage des tentes et prise de congé avec les porteurs et pisteurs. On reprend nos 4x4 pour prendre la piste de la sortie nord, afin de rejoindre la ville de Malaimbandy avant de croiser la nationale 34 qui nous conduit jusqu’à Miandrivazo.
  • Dans l’après-midi on continue jusqu’à Antsirabe, la capitale de la région du Vakinankaratra,l’étape finale pour la journée.

Jour 22. Antsirabe > Antananarivo > Ivato

  • Petit tour de la ville et visite chez les artisans locaux (confection de miniatures de vélos et de voitures, travail de la corne de zébu…) puis route pour Ambatolampy.
    Les rizières et les villages caractéristiques des Hautes Terres dessinent le paysage. A Ambatolampy nous faisons une pause pour découvrir le travail, plutôt étonnant, des fabricants de cocottes en aluminium que l’on retrouve sur toute l'Île.
  • Continuation dans l’après-midi vers Antananarivo. Si notre timing le permet, visite au marché artisanal de la route digue. Mise à disposition de chambres dans un hôtel située à proximité de l’aéroport, temps de repos et dîner.
  • Transfert en soirée à l’aéroport, assistance à l’embarquement sur le vol à destination de Paris.

Dates de départ - 2018

Débute le Se termine le Disponible Statut Prix
mai 23 juin 14 12 Disponible 2235€ Me renseigner

Tarif par personne pour un circuit privatisé

4-5678-9101112
2745€2605€2425€2370€2345€2255€2235€

Inclus

  • "Les services d'un guide accompagnateur francophone durant tout le voyage,
  • L’encadrement Détours Madagascar,
  • L'hébergement en chambre double/twin dans les hôtels,
  • Les nuits sous tente, matériels de camping fournis (prévoir un duvet),
  • La pension complète sauf le dîner du J1 (à bord) et le dîner du J22,
  • Le déplacement en véhicule(s) 4x4 durant tout le voyage,
  • Toute la durée du séjour dans le massif, les véhicules restent à des endroits déterminés par nos soins,
  • Les déjeuners en pique-nique durant certaines étapes de liaison et les journées de randonnée,
  • Les droits d'entrée dans les parcs et réserves, frais des guides locaux obligatoires inclus,
  • Le portage du matériel de camping durant les jours de randonnées et de trekking,
  • Les visites et activités telles que décrites,
  • Tous les transferts.

Non inclus

  • Les vols aériens (international/régional),
  • Le dîner du J1 (à bord) et le dîner du J22,
  • Les boissons, pourboire, et les dépenses personnels,
  • L’assurance (annulation, rapatriement, pertes des bagages ou endommagés ...),
  • Les frais de visa et la taxe de sortie du territoire.

23 jours à partir de 2235€ par personne. Vol non-inclus.

 

Besoin d'un conseil

Contactez-nous via

+(261) 34 64 233 10
sylvain.philip
contact@detoursmadagascar.com
 

Departures

29 mai 2015 3 available
8 juin 2015 6 available
25 juin 2015 5 available
20 juillet 2015 8 available
17 août 2015 10 available
See more →