A quelle période peut-on voyager sur la Grande Ile ?

Il est possible de voyager à Madagascar en toutes saisons en connaissant le type de climat que vous allez rencontrer. Madagascar connaît des conditions climatiques très variées suivant les régions, les saisons et l’altitude.

Dans la plus grande partie du pays, en général, la saison sèche (d’avril à octobre) alterne franchement avec la saison des pluies (novembre à mars).

  • Voyager en saison des pluies, à contre saison, est une expérience fantastique car la nature est extraordinaire, la vie dans les campagnes bat son plein. Il peut pleuvoir, souvent en fin de journée, et il fait chaud.
  • Les côtes du canal du Mozambique (ouest) sont baignées de soleil et de chaleur.
  • Les précipitations tombent régulièrement sur la côte Est (océan Indien), les versants est (forêts pluviales) et l’extrémité nord de la Grande Ile.
  • Situé sous le tropique du Capricorne, les régions au sud-ouest de Madagascar sont très arides.
  • Sur les Hautes Terres Centrales, pendant la saison sèche, les températures moyennes diurnes oscillent autre de 20°C. À Antananarivo, située à 1 300 m d’altitude, et sur les Hautes Terres, la température nocturne peut chuter à 0°C en juillet-août.

En résumé, il faut retenir :

Sur la Côte Est et à Sainte Marie, les pluies de mousson sont fréquentes en juin et juillet.
Sur les Hautes-Terres, il fait frais le soir. En juillet-août (hiver austral), il fait froid.
Qu’en camping il faut prévoir polaire et doudoune pour les soirées en altitude.
Les cyclones se créent dans l’océan Indien entre janvier et mars, frappent parfois la côte est, l’extrémité nord et, plus rarement, l’extrémité sud et la côte ouest.
Hautes Terres

Le centre de Madagascar connaît une alternance marquée entre saison sèche et saison des pluies. La chaleur est tempérée par l’altitude en saison sèche. Les nuits peuvent y être particulièrement fraîches. De nombreux visiteurs sont surpris par la fraîcheur qui sévit le soir et la nuit, à Antananarivo et autour, en juillet et août.

L’Est de Madagascar et l’océan Indien

C’est la région la plus pluvieuse (et donc la plus verdoyante) de la Grande Île. Outre la saison des pluies, qui donne lieu à des ondées en soirée, de novembre à mars, les précipitations peuvent y être abondantes entre juin et fin août, notamment sur l’île de Sainte-Marie. Septembre et octobre sont les mois les moins arrosés.

Le Nord malgache

Les saisons sèches et humides sont bien différenciées mais les précipitations sont plus faibles que sur la côte est. Les alizés peuvent être violents aux environs de Diégo-Suarez entre juin et octobre. Nosy Be connaît une saison des pluies marquée.

L’Ouest et le canal du Mozambique

Les saisons sèches et humides sont marquées, mais les pluies sont très limitées et la chaleur souvent élevée. La saison des pluies dure approximativement de novembre à février.

Le Sud et l’extrême Sud

Climat semi-aride. Les précipitations sont minimes et la saison sèche longue et caniculaire. Les maigres pluies s’abattent pendant quelques courtes semaines en décembre et en janvier.