Santé et vaccins à Madagascar

A Madagascar, nous insistons sur la difficulté à obtenir du secours pour une évacuation d’extrême urgence.

Les liaisons téléphoniques et/ou radio dans certaines zones isolées peuvent être aléatoires voir inexistantes.

Petite pharmacie personnelle indicative
Il est nécessaire de vous munir au minimum de ces quelques produits de base :

  • Pansements Tricostéril®
  • Bande Elastoplaste 6cm
  • Compresse
  • Aspirine® et / ou Paracétamol
  • Collyres traitant et nettoyant
  • Anti-diarrhéique (Smecta®, Tiorfan® et Noroxine® ou Ciflox®)
  • Antalgique
  • Désinfectant
  • Antibiotique à large spectre (Augmentin® ou Clamoxyl®)
  • Antiémétique si nécessaire (pour le mal des transports)

Une protection contre le paludisme :

  • Répulsif contre les moustiques;
  • Produit pour imprégner les moustiquaires et les vêtements;
  • Antipaludique curatif

D’autres produits :

  • Crème pour les brûlures ;
  • Dosettes de sérum physiologique (unidose)
  • Crème écran solaire (indice de protection maximal) ;
  • Gel pour l’hygiène des mains ;
  • Thermomètre incassable ;
  • Pince à épiler ;

 Traitement spécifique :

Merci de ne pas oublier de prendre vos médicaments avec vous en quantité suffisante,

Les vaccins obligatoires :

Il n’y  a pas de vaccins obligatoires pour entrer sur le territoire malgache, cependant, il y a une apparté pour la fièvre jaune.

La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire si vous venez d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Océanie ou d’Asie. Elle est cependant obligatoire (sauf contre-indication) pour les enfants de plus de 9 mois et les adultes, jamais vaccinés, ayant effectué un séjour préalable ou transité plus de 12 heures dans les pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud où la fièvre jaune est endémique (cas des voyages itinérants sur plusieurs pays)

Les vaccins conseillés :

Pour les autres vaccinations, il est comme pour tous les voyages recommandés d’être immunisé contre:

  • Les hépatites virales A et B
  • La typhoïde et la rage pour les voyages plus longs et reculées, et surtout pour les enfants.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est indispensable.

Le traitement antipaludéen   

Nous vous conseillons de prévoir un traitement antipaludéen.

Le paludisme peut être détecté très facilement, si vous sentez des symptômes comme la fièvre, des frissons, de la sueur. Il suffit d’une simple piqûre au bout du doigt (disponible dans les pharmacie) pour savoir si vous avez été contaminé.
Pour votre prévention, il est important de vous protéger des moustiques par des mesures simples et efficaces: répulsifs, vêtements couvrants, surtout au crépuscule, et utilisation de moustiquaires imprégnées

Cette maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques impose le recours à des mesures de protection individuelle.

A ces mesures doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs.

Le traitement devra être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Classification : zone 3.
Durant votre séjour, et durant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel. Il est important de signaler au médecin que vous avez séjourné à Madagascar.

Il est également préférable  de faire une visite chez le médecin avant de partir afin de mettre à jour les vaccinations du calendrier français.