Pierrot Men : celui qui photographie l’âme de Madagascar

Pierrot Men est LE photographe qui représente le mieux Madagascar à travers ses magnifiques photographies en noir et blanc. Ce maître incontesté des jeux d’ombres et de lumières est reconnu et récompensé pour son accomplissement, présentant avec poésie au monde la beauté des paysages malgaches et la dignité de son peuple !

Un photographe à part

Chan Hong Men Pierrot, dit Pierrot Men, est né le 21 novembre 1954 à Midongy du Sud (Sud-est de Madagascar), d’un père chinois et d’une mère franco-malgache. Il vit toujours à Fianarantsoa et y tient un studio photo. En réalité, un de ses cinq fils tient la boutique, mais il continue d’y travailler. Il n’a pas vraiment l’air du malgache type, mais il représente magistralement son pays, en l’occurrence dans ses photographies.

Dans sa jeunesse, il était pressé de quitter l’école pour se consacrer à son premier amour : la peinture. Il avait ouvert un laboratoire de photographie en 1974 pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Son activité professionnelle consistait à prendre des photos d’identité, des photos de mariage et de baptême. Dans sa vie privée, il prenait également des photos pour son plaisir et pour servir de support à sa peinture.

Il a décidé de se consacrer entièrement à la photographie lorsqu’une amie lui a fait prendre conscience que ces supports photographiques étaient bien mieux que sa peinture. Le succès ne s’était pas fait attendre puisqu’il a participé aux Rencontres de la photographie africaine à Bamako en 1991 et a gagné le prix Leica Mothers Jones de San Francisco en 1995.

Des photographies magnifiquement hantées

L’amour qu’il porte sur son pays transparaît dans ses œuvres. Madagascar est en effet le principal thème de ses réalisations. Il sait capturer l’âme et la beauté du peuple malgache et des paysages malgaches comme personne d’autre. Beaucoup de voyageurs ont d’ailleurs décidé de passer un séjour à Madagascar après avoir vu ses photographies.

Certaines personnes pourraient se méprendre et croire que cet artiste montre la misère du peuple malgache, mais en réalité, Pierrot Men montre la dignité de son peuple. Il raconte avec poésie le quotidien des Malgaches et fait découvrir de la beauté et de l’authenticité dans un contexte où l’on ne s’y attend pas forcément.

Comme il le dit si bien : « On ne photographie bien que ce que l’on connaît le mieux ». Il est donc normal d’être rempli d’émotions et de saisir d’un coup d’œil l’essence et la beauté malgache au travers de ses photographies. Il apparaît clair qu’il apprécie énormément sa terre natale, Fianarantsoa, qu’on voit beaucoup dans ses clichés.

 

Un showroom à visiter absolument

Ce grand passionné ne cesse de travailler et entasse chez lui des tonnes de photos qu’il a finalement décidé de partager avec les Malgaches selon ses propres mots à l’occasion de l’ouverture de son premier showroom à Antananarivo, la capitale.

Située au centre commercial Tana Water Front d’Ambodivona, cette galerie de 55 m² a été imaginée comme un lieu d’échanges entre photographes et entre artistes (peintres, photographes, écrivains, etc.). En plus, bien sûr, d’être un lieu de partage de sa passion et de ses œuvres qui représentent si bien Madagascar, de ce qui échappe aux pessimistes.

Son exposition au Musée Quai Branly – Jacques Chirac – Paris (18/09/2018 – 01/01/2019) s’intitule d’ailleurs « 18 clichés, pour raconter le quotidien des Malgaches et les petites choses de la vie qu’on oublie de regarder ». Avant cela, il exposera également à la galerie ARGENTIC (43 Rue Daubenton, 75005 Paris) du jeudi 13 septembre 2018 au samedi 20  octobre  2018.

Vous pouvez lire aussi, l’article photographie et vidéo à Madagascar, pour vous aider à préparer votre matériel pour votre futur voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *