Descente de la rivière Manambolo

La descente de la rivière de Manambolo vous transporte au grès des « méandres malagasy ». Les croyances, les négoces et la joie de vivre animant la vie quotidienne des habitants sont tout simplement fascinants. Le périple commence au creux des montagnes du Bongolava et passe par les incroyables Tsingy de Bemaraha. Si votre voyage à Madagascar vous conduit à l'ouest de l’île, autorisez-vous une descente du fleuve Manambolo en bivouac pour profiter d’un paysage naturel hors du commun.

La descente de la rivière de Manambolo

Un départ atypique et prometteur

La rivière puise sa source des Hautes-Terres et traverse en cascade les pentes de Bongolava pour atteindre les plaines du Menabe. La descente du cours d’eau se révèle des plus agréables et se déroule lentement suivant le courant, laissant le temps d'apprécier la diversité naturelle de la région, le paysage de collines et de roches sculptées par l'érosion.

Le meilleur point de départ pour entamer la descente de la rivière de Manambolo est sans nul doute le village d’Ankavandra. À noter qu’il existe des rituels à respecter avant de mettre les canoës ou les pirogues à l’eau. C’est un « fomba » (tradition) qui consiste à demander la bienveillance des esprits de la rivière pour un voyage sans encombre. Depuis Ankavandra aux Tsingy du Bemaraha, comptez environ 200 km pour 4 jours et 3 nuits de périple en bivouac, repas et campement au bord de la rivière, avec une logistique prise en charge par un équipage expérimenté.

Un périple hors du temps

Sur les rivages se nichent quelques petits villages qui donnent vie à la rivière à travers la pêche, l’élevage et l’agriculture. Vous pouvez y faire quelques arrêts et partir à la rencontre d’une population sympathique et atypique. Les villageois ne manqueront pas de vous saluer en souriant et vous apprendront la simplicité de la vie. Loin de toute civilisation et de tout moyen de communication, vous comprendrez alors qu’il en faut vraiment peu pour être heureux.

Durant la saison sèche, d’importantes berges de sable se forment. On peut alors admirer différentes espèces d’oiseaux tels que les canards à bosse, les pluviers, les hérons, les sarcelles, les grandes aigrettes et les pygargues qui viennent profiter de la fraîcheur de l’eau et de la végétation environnante.

Les gorges du Manambolo

Passage dans un monde irréel

Arrivé au massif de Bemaraha, vous serez face à un paysage tout à fait différent. Les berges donnent lieu à des talus de sable que la rivière et les érosions ont façonné au fil du temps. Les petits villages et les paysages escarpés laissent place à d'impressionnantes gorges. Les gorges de Manambolo font notamment partie des plus beaux sites de la Grande Île. Des galeries de forêts ont réussi à se développer sur les pentes des falaises. Les eaux de la rivière viennent se mélanger aux limons rouge latérite des gorges pour apporter un charme atypique à cet environnement féerique.

Des formations rocheuses sans pareil

Les falaises abruptes cachent d’anciens tombeaux de Vazimba (premier peuple malgache entouré de légendes et de mythes), les seuls vestiges et traces de présence humaine. Ici, sur votre pirogue, vous aurez cette agréable sensation d'être coupé du reste du monde. Vous trouverez cependant un peu de confort en arrivant au pied du parc des Tsingy du Bemaraha, dans un petit hôtel. Attendez-vous à des paysages encore plus spectaculaires en visitant cette réserve formée formations karstiques, semblables à des cathédrales de roches calcaires aux pointes acérées, parsemées d’une végétation touffue et habitées par une faune endémique.

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83