Forêt de Kirindy

LA FORET DE KIRINDY

Présentant un important taux d'endémisme, la forêt de Kirindy est un véritable joyau de l’ouest de Madagascar et un vestige de la forêt primaire sèche. Située à environ 60 km de Morondava entre le fleuve de Tsiribihina au nord et l'Allée de baobabs au sud, elle occupe une superficie de 72 000 ha. Avec de la chance, vous croiserez des lémuriens et peut-être même quelques fosas en fin de journée. En 2012, une aire avec un restaurant et plusieurs bungalows ainsi que des sentiers ont été aménagés au sein de la forêt afin de faciliter les visites et l'observation des espèces de jour comme de nuit.

Découverte d'une biodiversité impressionnante

Une riche faune

Facilement accessible depuis Morondava, cette forêt est un véritable terrain de jeux pour les naturalistes, les botanistes ou les amoureux de la nature. Elle abrite une faune diurne et nocturne très diversifiée. On recense en effet 8 espèces de lémuriens dont 6 nocturnes, 68 espèces d’oiseaux dont 6 menacées, 43 taxons de reptiles dont un crocodile, 2 espèces de tortues, 23 lézards et 17 espèces de serpents, ainsi que 86 espèces de fourmis.

La forêt est l'une des meilleures destinations pour l'observation des oiseaux comme le vanga à queue rousse, l'épervier de Madagascar, le Coua, le paradisier et le faucon à ventre rayés. Les ornithologues amateurs apprécieront fortement une visite dans ces lieux uniques.

Une flore unique et atypique

Outre sa faune sauvage, la forêt de Kirindy est aussi le foyer d'une flore luxuriante. Le baobab semble d'ailleurs apprécier ces terres humides puisqu'on en compte trois variétés : le reniala qui se démarque par son tronc gris étroit, le Bozy (A. Rubristipa) avec son tronc en forme de bouteille et ses fruits arrondis, et le Za (A. Za) avec son imposant tronc gris et ses fruits ovales.

Des visites guidées très enrichissantes

Des visites réglementées

Le Centre de Formation Professionnelle Forestière (CFPF) propose diverses visites guidées de jour comme de nuit pour vous faire découvrir les espèces animales et végétales tout en respectant la tranquillité des lieux. Avec de la chance, vous pourrez croiser sur votre chemin plusieurs lémuriens tels que les lémuriens à fourche (Phanar Pallescens) qui animeront la randonnée de leurs cris de communication, ou encore des espèces de microcèbes, les petits lémuriens nocturnes de Madagascar, qui n’hésiteront pas à épier vos faits et gestes avec leurs yeux globuleux.

Des visites nocturnes très particulières

C'est à la nuit tombée que vous aurez peut-être la chance de tomber sur des fosas, ces petits fauves endémiques de Madagascar. Attendez-vous également à trouver des Hypogéomys antimena (de gros rongeurs) qui sortent de leurs trous pour profiter de l'air frais de la nuit. Il est possible de se restaurer et de dormir sur place dans des petits bungalows.