Diégo Suarez I Antsiranana

Diégo-Suarez : une magnifique ville côtière

Situé à l’extrême nord de la Grande Île, Diégo-Suarez ou Antsiranana se démarque par la beauté de ses baies et de ses lagons. C’est l’endroit parfait pour profiter d’un séjour à Madagascar dans le calme à la découverte de fonds sous-marin hors du commun. Elle fait partie des destinations phares du pays, pas uniquement pour son charme enchanteur, mais surtout pour l’amabilité et la convivialité de ses habitants.

Passé

Antsiranana, signifiant « là où il y a du sel », a hérité du nom de deux explorateurs portugais du nom de Diego Diaz, arrivé en 1500 et de Fernando Suarez qui a débarqué sur la baie en 1506. En 1885, lors du protectorat, les Français y ont installé une base militaire. Plusieurs soldats britanniques trouvèrent la mort lors de l’opération Ironclad en 1947, et furent enterrés dans le cimetière du centre-ville. Cette localité servait de base de flotte pour les Français jusqu’en 1973.

Présent

Diégo-Suarez est une ville cosmopolite où vit une population accueillante sous un environnement calme et paisible. Se trouvant dans l’une des plus grandes et plus belles baies du monde, Diégo-Suarez est une destination à ne pas manquer sur la Grande Île.

Construite sous forme de damier lors de la période coloniale, la ville est composée de deux niveaux :

- la vieille ville : concentrée autour du village d’Antomboko et constituée de près d’une vingtaine de cabanes

- la nouvelle ville : composée de l’ancienne ville coloniale se trouvant dans la ville basse et les nouveaux quartiers d’extension qui s’étend de Tanamabao I à Mahatsara.

Géographie

Implantée au niveau de cap d’Ambre, Diégo-Suarez est entouré à l’est par l’océan Indien et à l’ouest par le canal de Mozambique. Elle est formée de quatre magnifiques criques, dont la baie d’Andovazaha où se trouve le fameux Pain de sucre, le cul-de-sac gallois et la baie du Tonnerre. Diego-Suarez est également très connu pour ses trois baies qui sont la baie de Sakalava, la baie des dunes et la baie des pigeons. Entre les plages de sable blanc, la forêt tropicale de la montagne d’Ambre et les tsingy de l’Ankarana, Diégo-Suarez est une véritable terre de découverte.

Climat

Entre mai et novembre, le climat est sec et beaucoup plus arrosé de décembre en avril. La température moyenne est de 26 °C, et peut parfois grimper jusqu’à 30 °C. Prévoyez lors de votre séjour dans la ville un grand chapeau et des lunettes de soleil, des crèmes de protection antimoustique, des crèmes solaires, et des vêtements légers.

Particularités

Fait peu connu : la baie de Diégo-Suarez est la deuxième plus grande du monde après Rio. Au milieu de cette baie se trouve également un îlot rocheux, également appelé pain de Sucre. En centre-ville, on ne peut que remarquer les Renault 4 (voiture ancienne française), utilisées surtout comme taxis. La ville compte peut-être le plus grand nombre de Renault 4 par habitant dans le monde.

Activités

- Se balader dans ses ruelles pour apprécier le charme des architectures coloniales, et les trésors cachés des ateliers d’artisanat.

- Découvrir le marché, un endroit dynamique où rencontrent les lieux de rencontre de tous les habitants pour déguster un plat de brochette ou trouver des épices pour accompagner vos plats.

- Parcourir les baies telles que « pain de sucre » pour contempler la beauté de la nature et faire des clichés dignes d’une carte postale.

- Apprendre la pêche au gros ou la plongée sous-marine dans la baie d’Antsiranana.

- Profiter d’une journée de détente à la plage de Ramena et partir à la découverte du village de pêcheurs.

- S’initier à la pratique du kitesurf, du windsurf ou du paddle.