Touche pas à mes bonnes pratiques !

Touche pas à mes bonnes pratiques !

Á l’instar d’autres destinations touristiques, le domaine du tourisme à Madagascar n’est pas épargné par les mauvaises pratiques et la corruption. Y avoir recours et les alimenter n’ont que des retombées néfastes pour le développement du pays et notre population. Á Détours Madagascar, il nous importe d’être irréprochables et exemplaires, c’est pourquoi, à notre échelle, nous luttons contre ces mauvaises pratiques, pourtant attractives et faciles.

Un exemple parmi d’autres. Nos voitures et nos chauffeurs sont parfaitement en règle : Lors de nos déplacements, aucune raison valable ne justifierait qu’un de nos guides donne une somme, même infime, à un contrôle routier.

Les guides non officiels, avec les véhicules non conformes, ont besoin de soudoyer les agents de police pour « éviter » les incidents et poursuivre leur chemin. Cependant, c’est justement l’accumulation de ces pratiques qui nourrit l’instabilité sociale du pays, maintient et alimente un état inégalitaire à deux vitesses.

Déclarer ses employés, son chiffre d’affaires, être en règle devant la loi malgache sont des étapes fondamentales pour enrayer le processus de diffusion de la corruption.

 

Informations pratiques :

  • Á votre arrivée à l’aéroport, seuls les 35 € de votre visa touriste sont exigés légalement : Une fois votre visa payé, vous êtes en règle, toute autre demande d’argent (même de la part d’un agent de police) n’a pas lieu d’être ! Á noter que vous avez la possibilité de recourir à un porteur qui s’occupera de vos bagages pour 1 000 Ariary (0,25€).
  • Si vous vous déplacez en taxi en soirée, en ville notamment, il est fréquent de se faire contrôler par des policiers. De la même manière, à partir du moment où vous présentez votre passeport et votre visa en règle, vous réclamer quelconque somme d’argent n’est ni fondé ni légitime.
  • Il est important que les voyageurs ne participent pas à la pérennisation de ce système, dont les répercussions nocives pour la société sont indéniables.

Le gouvernement en exercice depuis janvier 2019 adopte, de manière transversale, un discours très ferme contre les mauvaises pratiques et la corruption, en particulier au sein des services administratifs et des marchés publics. Il met en place un arsenal de mesures, tous secteurs confondus, pour renverser cette dynamique insidieuse et instaurer un état plus impartial et équitable.

« Si vous ne faites pas partie de la solution, c’est que vous faites partie du problème »

(« If you are not part of the solution, you're part of the problem »)

E.Cleaver

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83