Manambato : un village tout droit sorti d’un rêve

Manambato : un village tout droit sorti d’un rêve

10 avr. 2019

Manambato est une destination à part, niché dans un village difficilement accessible au bord d’un lac d’eau douce, sublimé par une plage de sable fin. Le cadre est d’une grande beauté tout en étant calme et paisible, un site à ne pas manquer lors d’un voyage à Madagascar.

Pour accéder à ce paradis perdu depuis Antananarivo, il faut prendre la RN2 en direction de l’est. À environ 10 km de Brickaville, une bifurcation allant par une route secondaire mène vers le village balnéaire de Manambato. Cette route est difficile, presque inaccessible durant la saison des pluies. Seuls les véhicules tout-terrain peuvent y accéder !

 

La légende du lac

Le village se trouve au bord du lac Rasoabe, d’après le nom de la première femme du géant Darafify. Celui-ci l’aurait installée sur le lac pour y faire des rizières, mais en son absence, elle l’aurait trompé. Le mari, fou de colère, l’aurait alors noyée dans le lac.

Au fond des eaux, l’épouse maudite aurait bâti un village avec ses esclaves. Lorsque l’eau est calme, certains affirment apercevoir les falafa (cases traditionnelles) au fond des abysses. Comme dans tous les lieux sacrés de Madagascar, il est interdit de faire entrer et de manger du porc sur le site.

Autre fady (interdit) : porter des bijoux en or en se baignant dans le lac. Autrement, l’accueil et le sourire des villageois sont aussi légendaires. Où que vous alliez, les gens vous salueront en disant « Mbarakaly e » !

  Manambato : un village tout droit sorti d’un rêve  

Le lac et ses attractions

La baignade est bien évidemment très agréable, et lorsque le vent s’y prête, les adeptes de kitesurf peuvent s’en donner à cœur joie. Il faut savoir que la mer n’est pas loin ! Une mince bande de terre la sépare du lac.

L’activité phare de la destination est une promenade en bateau vers Vavory, un village de pêcheurs typiquement betsimisaraka, Andevoranto, un village chargé d’histoire, le canal des Pangalanes et les forêts d’Ambila.

Déjà, le calme et la nature vous dépaysera, mais en plus, le quotidien des pêcheurs, les vestiges de chemin de fer et les villages rustiques vous donneront l’impression d’être dans une autre époque et même dans un autre monde. Ces découvertes exceptionnelles combinent traversée en bateau et randonnée pédestre ou à vélo.

 

Une riche et magnifique réserve forestière

La traversée du lac mène également à la presqu’île d’Ankanin’ny Nofy, dit « Nid de rêve », abritant le Palmarium, une réserve privée composée de 100 000 palmiers endémiques. Ce petit sanctuaire de la nature offre un cadre tout simplement enchanteur.

Les ravinala (arbre du voyageur), les plantes carnivores et les orchidées comptent parmi les merveilles floristiques présentes. En pénétrant dans cette forêt « spéciale », vous mettez les pieds dans un rêve éveillé, où l’air est doucement parfumé !

Les lieux ne sont pas inhabités, puisque la faune y est abondante compte tenu de sa superficie. Vous pourrez y faire d’agréables rencontres, en l’occurrence avec l’Indri Indri, le plus grand lémurien, le microcèbe, le plus petit lémurien, l’emblématique Maki catta, le danseur sifaka et le mythique Aye-Aye. On y trouve également des amphibiens et des reptiles de toutes sortes. Vous repartirez avec un magnifique souvenir de votre séjour à Madagascar !

  Manambato : un village tout droit sorti d’un rêve  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Laissez votre message ici.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83