Les Hautes Terres Malgaches

Les Hautes Terres Malgaches

Les Hautes Terres Malgaches s’étendent vers le sud jusqu’à ses collines verdoyantes et ses rizières ondoyantes cèdent la place aux paysages arides du Grand Sud. Ici, du fait de l’altitude, le climat est tempéré, il est propice aux itinérances. Les mois défavorables sont décembre, janvier et février, période que les cyclones choisissent habituellement pour commettre leurs méfaits. En dehors de cette période, les plaisanciers peuvent s’assurer d’un voyage aventureux sous la bénédiction de la météo.

Les villes des Hautes Terres

Antananarivo, la capitale, la « Ville des Mille », a puisé son unité dans l’harmonie des contrastes ; le chic des immeubles de verre se mélange à la grandeur des palais royaux et aux bas quartiers graveleux. Il faut s’y rendre pour explorer le bazar d’Analakely, toujours haut en couleurs et en saveurs, et pour faire le tour du parc zoologique de Tsimbazaza. Ensuite, le plaisancier prendra la direction de la Haute Ville, bâtie au sommet de la capitale entre les pentes escarpées et écrasant de sa majesté les pâtés de maisons aux toits de tuiles et aux balcons perpétuellement fleuris. La ville fortifiée abrite le Palais de la Reine de Manjakamiadana, que les historiens saluent comme l’exemple le plus abouti de l’architecture malgache. (Soit dit en passant, l’édifice est mal nommé ; les dirigeants du royaume comptaient plus de rois que de reines, ces dernières n’étant montées sur le trône qu’au déclin de la monarchie). La Haute Ville n’est que le point de départ d’un circuit culturel qui sillonne les douze collines sacrées de l’Imerina : la colline d’Alasora, la colline d’Ambohitrabiby, la colline d’Ambohidratrimo, la colline d’Ambohimanga, la colline d’Analamanga, la colline d’Antsahadinta, la colline d’Ikaloy, la colline d’Ilafy, la colline d’Imerimanjaka, la colline d’Imerimandroso, la colline d’Ambohijoky et la colline de Namehana. Le clou de la visite est sans conteste la colline royale d’Ambohimanga (la Cité Bleue), inscrite de bonne heure au patrimoine mondial de l’Unesco. Prise de force en 1897 par le prince Ramboasalama, cette colline a accueilli la capitale politique et religieuse du Royaume de Madagascar, le premier royaume officiellement reconnu par les Européens.

Une balade d’un autre genre vous attend à Antsirabe, surnommée Ville d’Eau pour l’abondance de ses sources chaudes et perçue parfois comme la ville la plus coquette de Madagascar. Entre les plantations de tabac, les paysages volcaniques, les lacs aux eaux émeraude et le labyrinthe forestier du parc de Ranomafana, Antsirabe est un terrain de jeu inépuisable pour les amateurs de trek. Les autres destinations de randonnée comprennent le lac Alaotra, le lac Mantasoa et l’Ampefy, une région volcanique parcourue de marais, de chutes d’eau et de geysers impressionnants. Votre reconnaissance des Hautes Terres Centrales de Madagascar est incomplète sans une escale à Fianarantsoa, « la Ville où on apprend le bien ». C’est le pays Betsileo, le pays des rizières en terrasse, des vignobles séculaires et des artisans habiles.

Les rencontres des Hautes Terres

Visiter les Hauts Plateaux, c’est aussi se lier d’amitié avec les populations et tomber amoureux de leurs traditions culturelles. Ils sont riches d’une culture singulière que les ethnies merina et betsileo ont héritée de l’Asie du Sud-Est. Une des fiertés des Malgaches est le concept du « fihavanana » : tout un chacun se respecte mutuellement en se considérant comme membre d’une famille unie ; jamais les étrangers n’entendront un villageois se quereller, hausser le ton ou proférer des injures en public, car il attache une grande importance à l’harmonie. Ce « fihavanana » se manifeste par un sens légendaire de l’hospitalité. En se rendant dans un village, les touristes seront invités à partager un déjeuner de riz avec les fermiers. La recette la plus authentique est le « vary sosoa », qui se consomme le soir : un bouillon de riz accompagné de brochettes de zébu. Le « fanorona », jeu d’échec associé à la culture malgache, est entièrement à découvrir. Un voyage sur mesure dans les Hautes Terres pourra inclure des spectacles de chants et de danses folkloriques. Mais le trait le plus caractéristique de la civilisation Merina et Betsileo consiste dans le culte des ancêtres. D’après leurs croyances, la relation entre les proches et les parents se poursuit au-delà de la mort. Une autre variante du « fihavanana », estimeront certains. Cela donne lieu à des pratiques animistes qui offensent parfois les chrétiens complètement convertis, mais que la plupart des Malagasys se font encore un devoir moral de perpétuer.

Randonnée dans les Hautes Terres

La randonnée pédestre, au cœur de ses paysages de montagnes époustouflants et méconnus, est un excellent moyen de découvrir et de s’imprégner de la vie rurale et culturelle des populations des Hautes Terres Centrales. L’agriculture, l’élevage bovin et la pêche emploient la majorité des actifs. Le massif de Tsaratanàna au nord, avec le plus haut sommet de l’île, le mont Maromokotra 2876 m, est recouvert d’une forêt dense. Il est très peu parcouru car d’accès peu aisé. Un vieux poème décrit la beauté de ces massifs dans ces lignes :  

 

« Ô chaîne de montagnes à perte de vue,

Joliment ombragée et herbeuse,

À peine le regard s’y promène, un clin d’œil ingénu,

Que tes hauteurs transmettent une nostalgie contagieuse,

Menteur qui prétend ne pas céder aux soupirs,

C’est qu’il veut rentrer d’exil et s’apprête à partir ».

Ces vers ont été composés par un poète engagé du xxe siècle, exilé aux Comores pour avoir mené des mouvements de révolte contre la France coloniale. Tout comme lui, les voyageurs éprouvent ce serrement de cœur en quittant les hautes montagnes du centre de Madagascar, où vit un peuple aimable et accueillant auquel ils se sont attachés et dont ils devraient se séparer. Un voyage dont on revient le cœur lourd et rempli de souvenirs ineffaçables

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Miora RAZAFINDRAJERY de "Détours Madagascar". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83