Les Barea, les super héros de Madagascar

Les Barea, les super héros de Madagascar

11 juil. 2019

On dit que les super héros sauvent des vies… A Madagascar, les Barea ont ressuscité bien au-delà de tout ce que l’on peut imaginer. Une page de la perception des malgaches, longtemps baptisés « les petits poucets » faute de qualification au sport à l’échelle internationale a tourné à tout jamais. Quelle fierté de voir le monde entier tourner enfin leur regard gratifiant vers nous !  

 

Barea, c’est quoi ?

Barea, les zébus

Barea est une variété rare de zébu qui vit dans les forêts de la région de Tuléar, qui s’étend de la partie du Centre-Ouest de la grande île jusque dans le Sud-Ouest. Barea dans le dialecte du Sud-Ouest, Baria dans celui du centre-Ouest, cette espèce de zébu sauvage existe bel et bien à Madagascar.

Un corps puissant, plus poilu que les autres zébus ; une bosse assez volumineux et d’imposantes longues cornes, ces caractéristiques peu communes font du Barea une espèce rarissime après les cerfs qui existaient sur la grande île autrefois mais à qui la chasse a été fatale.

Barea, l’équipe nationale de football

Ici, l’équipe nationale du football malgache a hérité son nom Barea par rapport aux valeurs attribués au zébu à Madagascar : pouvoir, puissance, richesse. Nous parlons d’eux.

Ils ont réussi à unifier le peuple à coup de victoires à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 du football qui se déroule en Egypte jusqu’au 19 Juillet 2019.

Les Barea ont réussi à rassembler tout le monde dans un bonheur commun qui touche les plus démunis au plus aisés se mélangeant dans les rues pour voir les matchs en direct devant des écrans géants installés dans les places publiques.

Pour le peuple, des héros sont nés. Dans les rues comme dans les transports publics, l’on peut entendre les gens exprimer leur admiration et gratitude pour les Barea, les zébus de Madagascar entre eux. Du côté des joueurs, Faneva ANDRIANTSIMA, capitaine de cette équipe nationale affirme son enchantement :« faire vibrer la population et apporter une petite lumière à un peuple pour qui c’est difficile au pays ».

La belle victoire qui lui a offert une place en 1/8 de finale triomphant sur la Nigéria de 2-0 a su faire ressortir une des plus belles vertus méconnues du peuple malgache : l’unité… localement exprimé par « miara mirona ! » qu’on peut traduire par « un pour tous et tous pour un ».

Cette incroyable qualification historique en huitième de finale a créé plus que de l’euphorie partout sur la grande île, Madagascar étant première de son groupe devant la Nigéria et la Guinée.

Mais ce n’est pas tout…

    Les Barea, les super héros de Madagascar  @ Africa Top Sports

 

La magie de la ¼ de finale

Du jamais vu ! On pourrait croire qu’il n’y a jamais eu de soirée aussi palpitante que celle du Dimanche 07 Juillet 2019 sur la terre malgache… Si ce n’est peut-être en 1960 lors de la proclamation de l’indépendance du pays ?

Un beau combat de football a entraîné tout le monde à chavirer pendant 120 longues minutes devant l’écran, tel une odyssée où l’on ne peut rien faire que de fermer les yeux devant la peur de perdre et crier d’espoir face à une lueur de victoire, un joueur qui court vers le but. Un match de 2-2 mené contre la République Démocratique du Congo (RDC), finalement gagné par tir au buts de 4-2 a qualifié Madagascar en ¼ de finale. Le dernier tir au but de la partie adverse ayant échoué a créé une montée d’émotion si forte pour les malgaches au point de faire cinq morts cette nuit-là.

Les personnes de nationalités différentes ayant assisté à l’heureuse hystérie de cette soirée avouent même « n’avoir jamais vu cela même dans leur pays quand il y a eu des victoires semblables ».

 

Mais de quelle magie parle-t-on exactement ?

Ceux qui regardent le match chez eux sortent dans les rues pour crier de joie à chaque but et se félicitent ; A la fin du match, les quartiers sont animés à coup de sifflet, d’applaudissements, de musique à fond dans les cortèges de voitures, des klaxons rythmés amplifiant l’émotion ; des groupes de musiciens traditionnels font la parade dans les quartiers en soufflant avec dévotion dans leur trompettes, frappant dans les tambours pour jouer des rythmes de musique enchanteurs ; l’on bat des drapeaux malgaches partout ; l’on tape dans les couvercles pour marmites avec ferveur ; dans les tam-tams avec insistance, et les plus affolés sont emportés par des chorégraphies tout ce qu’il y a de plus spontanées.

Sylvain PHILIP, Directeur Général de DETOURS s’énonce : « Pour moi, c'est la première fois que je vois la communauté malagasy prise d'une ferveur, d'une dynamique commune, pour un bien commun et pas individuel. C'est l'image de cette équipe de foot, collectif, solidarité, dynamisme et humilité. C'est d'excellent qualificatif et c'est ce que je relaie à mon niveau dans le management de Détours Madagascar ... Il faut maintenant souhaiter qu'au plus haut niveau de l'état, cette dynamique vertueuse soit poursuivie et exploiter à bon escient. Cette ferveur n'est pas que malagasy, elle est sans frontière. Ici à Madagascar, tout le monde est derrière les Bareas, sans distinction et tout le monde salue cette belle équipe, plus ce bel état d'esprit et encore plus cette dynamique enfin vertueuse, du beau. Au-delà des frontières, en France, dans l'océan Indien ... tout le monde est avec les Bareas et Madagascar. C'est génial, incroyable et beau à voir. »

  Les Barea, les super héros de Madagascar   

« Ce n’est pas encore la finale » disent les moins heureux. C’est vrai. Mais plus vrai encore, c’est que les Zébus sont des magiciens. Ils ont apporté ce que nul autre n’a pu provoquer et rien que pour cette vive émoi qu’a eu droit le peuple malgache d’ici ou de l’autre côté de l’océan, cet air nouveau qui va inspirer durablement les générations futures, l’on est reconnaissant envers les joueurs de Barea.

Alefa Barea !

Olive Ramarozatovo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Harisamba RAJOELYverified
11 juillet 2019
ce sera le déclic qui mènera Madagascar vers le développement (enfin)! Alefa Barea o!
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Tags
Culture (28)Découverte (28)Madagascar (26)Détours Madagascar (16)Histoire (11)Aventure (9)Exploration (9)Rencontre (9)tradition (7)artisanat (6)peuple malagasy (5)Récit de voyage (5)faune (4)Makay (4)Nature (4)Nosy Be (4)tourisme (4)art (3)Canal du Mozambique (3)le canal des pangalanes (3)Navigation (3)Tolo (3)actualité (2)Archipel des Radama (2)Developpement solidaire (2)festival (2)Fête (2)Fianarantsoa (2)Flore de Madagascar (2)imerne (2)musique (2)photographie (2)pierrot men (2)plantes medicinales (2)production malgache (2)Production mondiale (2)Ravintsara (2)Responsable (2)Richesse (2)sainte marie (2)Solidaire (2)sud (2)Tsingy (2)visite (2)voyage (2)Ambila (1)Andavadoaka (1)animaux (1)Ankarana (1)Antso Re (1)architecture (1)association (1)automobile (1)Baobab (1)Bemaraha (1)betsileo (1)birdwatching (1)Cacao; (1)carnaval (1)casa (1)chapeau (1)croisière (1)danse (1)détours artistique (1)developpement (1)Documentaire (1)Émission (1)endémiques (1)époque royale (1)Extrême-sud (1)famille (1)femme (1)Film (1)flore (1)Fort-Dauphin (1)goelette (1)huile essentielle (1)Huiles essentielles (1)Iary (1)île paradisiaque (1)instruments (1)Katrafay (1)madagsacar (1)malgache (1)mariage (1)mohair (1)Morondava (1)Namoroka (1)Nosy Iranja (1)oiseaux (1)panama (1)Parfums (1)peinture (1)phytothérapie (1)plage (1)plante médicinale (1)Requin Baleine (1)rite (1)souvenir (1)Toamasina (1)Tournage (1)traditions (1)traditonnel (1)transport (1)Tropique du Capricorne (1)Tuléar (1)usine (1)Vanille (1)Vezo (1)voyage solidaire (1)Ylang ylang (1)

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83