Tahiana | Chauffeur guide - Détours Madagascar Voyages
Tahiana SAMOELINIRINA

Tahiana SAMOELINIRINA

Je travaillais en freelance avant de me poser vraiment avec Détours. C'est une agence pour qui l'on a envie de se donner à fond et d'offir le meilleur car elle a une considération importante pour la réussite ensemble. Le travail d'équipe y joue une grande importance et nous recevons des formations à la fois technique et éthique qui nous font évoluer en tant que personne et en tant que représentant de l'agence.

Retrouvez-moi surtout sur les voyages hors des sentiers battus de Détours Madagascar, en ami, en professionnel, et comme le disent certains voyageurs restés dans mon coeur:"en as de la piste, en homme à la joie de vivre imperturbable." Aimons la vie, voyageons et partageons!

Tahiana, chauffeur guide Détours Madagascar

 

Portrait chinois

Si j’étais une région, je serais l'Atsimo Andrefana (le sud ouest) pour son peuplement de baobabs qui nous rappelle qu'on fait partie de l'Afrique, et pour ses stations balnéaires et ses lagons, les plus beaux à Madagascar selon moi.

Si j’étais un village, je serais le village d’Antoetra, près d'Ambositra pour ses paysages et les activités des gens autour de l'artisanat à savoir faire unique dont la sculpture Zafimaniry, un savoir-faire classé Patrimoine Mondial. 

Si j’étais un paysage, je serais le coucher de soleil dans l'ouest pour les couleurs qui se réflètent entre les baobabs, des arbres auquel je tiens particulièrement car c'est le premier symbole de Madagascar pour moi.

Si j’étais une plante, je serais un jacaranda parce que c'est une plante qu'on oublie et qu'on attend à la fois. Elle fleurit spécialement pendant un mois dans l'année, en octobre et donne comme une sorte de rappel que des belles choses existent.

Si j’étais un animal endémique, je serais un Fosa, car c'est le seul animal féroce à Madagascar.

Si j’étais un mois de l’année, je serais le mois de mai car c'est la période de l'année où il fait chaud sans pluie, un mois de vacances, le mois des plus belles aventures, et la période où je redoute toujours la marée entre Morondava et Belo Sur Mer si oui ou non elle va me permettre de faire le voyage: L'Ouest malgache: navigation sur la Tsiribihina, les Tsingy de Bemaraha, Morondava et Belo Sur Mer.

Si j’étais un moyen de transport, je serais la charette à zébu, le premier moyen de transport utilisé à Madagascar et j'aime particulièrement le savoir faire de l'homme à apprivoiser les animaux dans le but de les rendre utiles et servir à un objectif précis.

Si j’étais un vêtement ou des chaussures de marche, je permettrais de rendre les randonnées plus agréable, offrir un peu de confort aux personnes déterminées.

Si j’étais un élément de la nature, je serais l'eau car elle donne la vie.

Si j’étais un accessoire de voyage, je serais un couteau, je m'en sers pour beaucoup de choses, même les plus improbables comme dénouer des cordes.

Si j’étais de la nourriture, je serais le koba, le fameux gâteau malgache que vous ne raterez pas en voyageant avec moi. Les koba aux pistaches ou les koba au riz, je les aime spécialement car ils sont nutritifs, rassasie même en petite quantité, et sont sources de protéine car certains contiennent de la banane.

Si j’étais un bruit, je serais le friselis des feuilles car elle nous appelle qu'on est dans la nature.

Si j’étais une langue, je serais le language Antandroy, un language complexe et surprenant que je me plais à répéter et à essayer quand je voyage au pays des Mahafaly et Antandroy (une tribu du grand sud vivant dans les épines).

Si j’étais un sport, je serais la marche ou le marathon même si j'en fais peu car elle aide à la circulation du sang dans le corps.

Si j’étais une qualité, je serais la jouissance car j'aime être dans la joie, la partager et faire aimer la vie aux autres et à une personne en particulier.

Si j’étais un défaut, je serais l’impatience 

Si j’étais une personnalité malgache, je serais Eric Manana, car il aime raconter et faire passer le meilleur de Madagascar et de la vie à travers ses chansons: notre culture, la vie des malgaches et le pays lui-même avec conviction et harmonie.

 

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Noro RAFARALAHY de "Détours Madagascar Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+261) 32 12 233 10