Simonette RAHARINOSY

Simonette RAHARINOSY

Je suis guide touristique depuis 2005. J’ai postulé chez Détours grâce à une amie qui y travaillait déjà. Je compte bien y rester parce que j’y ai intégré une équipe très sympa qui prône le partage et l’entraide. J’apprécie d’autant plus mon métier, tout cet univers de partage, de respect et de découverte. J’aime particulièrement communiquer avec de nouvelles personnes qui n’ont pas forcément les mêmes croyances, les mêmes langues, les mêmes cultures…

C’est un réel privilège, un honneur et un grand plaisir pour moi que de faire découvrir à mes amis voyageurs tout cela. Je parle notamment l’italien (qui n’est pas très commun chez nous) et le français. Mes atouts sont ma capacité à écouter et à expliquer ainsi que ma sociabilité.

 

Portrait chinois

Si j’étais une région, je serais Diana, pour ces produits qui font la fierté de notre pays : vanille, ylang-ylang, girofle, etc.

Si j’étais un village, je serais Mandritsara, dans le sud-ouest où les traditions perdurent et sont encore très vivantes.

Si j’étais un paysage, je serais les Tsingy rouges dans le Nord de Madagascar de Diégo à Nosy Be, pour leur rareté et leur unicité.

Si j’étais une plante, je serais la vanille, pour les produits dérivés.

Si j’étais un animal endémique, je serais la tortue étoilée de Madagascar, un animal unique et pacifique.

Si j’étais un mois de l’année, je serais mai, le mois de ma naissance, un beau mois pour faire une escapade dans le Sud.

Si j’étais un moyen de transport, je serais la charrette, la première "voiture" malgache.

Si j’étais un vêtement ou un accessoire vestimentaire, je serais le short. Je suis à l’aise en short, surtout en voyage.

Si j’étais un élément de la nature, je serais l’eau et air. Les deux combinés donnent la vie.

Si j’étais un accessoire de voyage, je serais un sac à dos.

Si j’étais de la nourriture, je serais n’importe quel fruit de mer.

Si j’étais un bruit, je serais le cri de l’oiseau.

Si j’étais une langue, je serais le Tsimehety, une magnifique langue qui connaît peu de locuteurs.

Si j’étais un sport, je serais la natation.

Si j’étais une qualité, je serais la sociabilité.

Si j’étais un défaut, je serais l’impatience.

Si j’étais une personnalité malgache, je serais Tence mena, en raison de son fort caractère.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Mi de "Détours Madagascar". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 83